top of page

Faire mon bilan énergétique d'intersaison

Dernière mise à jour : 28 juin

Pendant le bilan énergétique d'intersaison : travaillons sur l'amour et l'acceptation de soi

L'énergétique chinoise considère que l'être humain est totalement lié à la nature et à ses cycles. À quatre reprises durant l'année, nous entrons dans ce que l'énergétique chinoise appelle l'intersaison. Les intersaisons reviennent à la fin des quatre saisons communes (printemps, été automne, hiver) et portent en elles l'énergie de la Terre.


L'énergie de la terre est très intéressante : c'est une énergie centripète et transformatrice.


En effet, la Terre attire en son centre toutes les énergies de la saisons précédente. Ces énergies "usées" qui ont la vibration spécifique de la saison précédente vont aller se régénérer dans les profondeurs de la terre pour se transformer et renaître avec une vibration spécifique à la saison suivante.


Comment stimuler cette énergie de la Terre dans notre corps ? Comment bénéficier au mieux de cette énergie transformatrice pour notre santé ?


Profitons des 4 périodes d'intersaison pour renouveler nos énergies, les transformer et les booster pour la saison suivante !


Pour information, voici les 4 périodes d'intersaison en 2024 :

  • du 16 janvier au 3 février

  • du 17 avril au 4 mai

  • du 19 juillet au 6 aout

  • du 21 octobre au 6 novembre


Le Bilan énergétique d'intersaison pour booster notre santé !


Pour réaliser un bilan d'intersaison : il est important de lister ce qu'on a ressenti ou expérimenté pendant la saison précédente afin de mieux anticiper la saison suivante

1 - Profitons du bilan énergétique d'intersaison pour lister ce qui a été vécu dans la saison précédente


On a tous des saisons préférées ! Ce sera alors facile de trouver beaucoup de points positifs quand on vient de traverser notre saison favorite ! Mais l'objectif est de voir ce que chaque saison nous apporte et nous apprend au fil de l'année !


Chaque saison apporte son lot de bienfaits mais aussi de challenges !


Par exemple, l'acclimatation à la chaleur et la luminosité (certains adorent le soleil et la chaleur, d'autres adorent le temps plus frais, mais le manque de lumière finit par atteindre tout le monde ... ). Cela peut porter sur nos goûts alimentaires qui sont stimulés ou frustrés selon les saisons. Cela peut porter également sur notre psychisme qui relie parfois une saison au souvenir d'une très bonne expérience de vie ou parfois à la perte d'un être cher ...


2 - Pour faire un bilan énergétique d'intersaison : Pratiquons la méditation pour se relier à notre centre : le Hara


La fin d'une saison nécessite un lâcher-prise. Pour que les énergies "usées" de la saison précédente soient correctement recyclées, elles doivent, comme dans la nature, retourner au centre de la Terre.


Et le centre de notre Terre personnelle (notre corps physique) : c'est notre ventre. En énergétique, la zone du ventre s'appelle le Hara : c'est une zone très puissante énergétiquement puisqu'elle permet la digestion, la transformation des émotions dans notre corps et pour les femmes, la grossesse.


Pour réaliser un bilan énergétique d'intersaison, ce centrer sur son hara est primordial

La puissance du Hara est bien connue des arts martiaux : c'est à la fois le centre de gravité du corps qui permet une grande stabilité dans les combats mais on peut aussi y accumuler une énergie phénoménale qui permet de décupler la force des pratiquants.


La puissance du Hara est utilisée aussi dans certaines pratiques de Yoga. On place la conscience dans cette cette zone pour y accumuler l'énergie nécessaire à une santé optimale lors de la méditation (ou grâce aux pratiques des bandhas).


Psychiquement, nous pouvons nous centrer sur nous-mêmes et méditer lors des intersaisons afin de clôturer ce qui a été ressenti et vécu et de pouvoir passer à autre chose de façon plus sereine.


3 - Pendant le bilan énergétique d'intersaison : Préparons la saison suivante


L'intersaison est le moment idéal pour bien anticiper la saison à venir :


  • chercher les plantes et les remèdes naturels dont on aura besoin en fonction des désagréments que nous avons l'habitude de rencontrer pendant la saison à venir

  • changer la déco pour booster notre maison et nous sentir en parfaite harmonie dans notre lieu de vie en particulier s'il y a des fêtes spécifiques à la saison

  • planifier de tester de nouvelles expériences reliées à la future saison et des séjours ou des voyages ressourçants en fonction de notre humeur du moment

  • Réaliser un bon nettoyage énergétique des pièces où nous passons le plus de temps : ranger le désordre, nettoyer les sols avec de l'huile essentielle de lavande, allumer des feuilles séchées de sauge, ou des bâtonnets de palo santo


Pendant le bilan énergétique d'intersaison, le nettoyage des énergies usées est nécessaire. Ici, il est fait avec des bâtons de palo santo

4 - Pendant l'intersaison : Chouchoutons notre estomac


L'intersaison est reliée à l'estomac (lire aussi cet article sur l'intersaison pour plus d'infos) En énergétique, l'estomac est appelé "le grenier d'abondance". Il est donc primordial de soigner notre alimentation et surtout de stimuler l'énergie de la Terre.


Que choisir comme alimentation pour renforcer la Terre pendant l'intersaison ?


  • Les légumes qui sont de couleur orange ( carotte, citrouille, potimarron)

  • Les aliments qui apportent une saveur douce : riz, oignon, maïs, pomme de terre, lentilles, pois chiches, œufs, pomme, miel

  • Bien s'hydrater pendant la journée


5 - Pendant l'intersaison : Travaillons sur l'acceptation de soi


S'accepter tel qu'on est vraiment est parfois plus difficile à certains moments. S'accepter pleinement quand la vie nous sourit, quand nous sommes satisfaits de nos comportements et quand nous réalisons nos objectifs, c'est simple ! Mais qu'en est-il des moments où nous n'arrivons pas à agir comme nous avions planifié et que la vie nous apporte un enchaînement d'épreuves difficiles à surmonter ?


L'acceptation de nos émotions, de nos ressentis les plus intimes, de nos peurs et de nos ombres permet de se libérer progressivement de la pression que notre mental nous inflige parfois.


Se donner des objectifs réalisables, savoir se pardonner et s'aimer même quand nous n'avons pas été à la hauteur de nos attentes, savoir s'offrir la douceur de l'énergie de la Terre est un apprentissage progressif.


Toutes ces qualités sont en nous et nous pouvons apprendre à chaque nouvelle intersaison à devenir une Terre fertile pour accueillir notre esprit.


Soyons notre propre mère : une mère aimante et bienveillante. Offrons nous l'amour inconditionnel dont nous avons besoin pour être la meilleure version de nous-mêmes !


Je vous souhaite de belles expériences transformatrices pendant les intersaisons !


Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à liker ou à partager !


De tout cœur


Brünnhilde


Comments


bottom of page